Comment dessiner un visage ?

Certains d’entre vous m’ont demandé des conseils pour dessiner un visage alors je me suis lancée dans la création de ce petit tuto ! Et bien, ce n’était pas facile !

Il existe tellement de manières différentes de dessiner un portrait, les yeux, le nez, la bouche… Pour bien faire il aurait fallu que je crée des annexes pour référencer plusieurs de ces styles/ traits, et vous proposer du choix.

Mais bon, il faut commencer par le début ! Les bases pour dessiner un visage sont les mêmes pour tout le monde, quel que soit son trait. Du coup, j’ai créé ce petit cours tout en gardant mon style simple.

Pour bien dessiner, il suffit de bien observer, alors ouvrez l’œil !

Si vous souhaitez que je (Clotilde – Créatrice de Marin et Toinette) vous tire le portrait. Nous avons deux offres concernant les portrait dessinés.

 

Pour suivre ce cours, je vous conseille de choisir un modèle. Même si votre objectif n’est pas forcément de dessiner CE modèle, de manière ressemblante. Cela vous permettra au moins de savoir si vous voulez dessiner une bouche pulpeuse ou un nez crochu et de pencher pour telle ou telle expression faciale. CELA DIT, c’est pas obligé !

Si vous n’avez pas envie de tirer le portrait de votre mère et que vous vous sentez assez inspiré pour inventer votre perso, c’est super.

Mon tutoriel se présente en 3 étapes : le croquis (la base), le dessin (le plus important) et le fignolage (la fierté). Ça vous parle ?

C’est un peu comme les dissertations à l’école. Vous commencez par faire un plan rapide, une ligne directrice, en un trait, vous rédigez et ensuite vous relisez pour corriger les fautes et soulignez le titre en rouge.

Enfin, c’est pas plus compliqué mais c’est beaucoup plus rigolo.

Je connais trop de gens qui ne se lancent pas dans le dessin à cause d’une seule chose ! Le manque de confiance en soi ! Combien de fois j’ai raté Lucky Luke avant de lui faire une face correcte ?? Pff..

Allez c’est parti !

Le croquis

Pour commencer le kiff comme il faut, choisissez un crayon non gras. Plus un crayon est gras plus son tracé est épais sur le papier.

On utilise les crayons gras pour marquer les ombres ou finaliser un dessin mais à l’étape du croquis, dont les tracés vont être gommés, on prend un crayon sec.

Si vous voulez un tuto pour l’utilisation du matériel, levez la main.

Comment dessiner un visage ?

La forme du visage

Pour dessiner la forme d’un visage, vous pouvez commencer par un ovale. Ensuite, on va observer notre modèle et définir si le visage est plutôt rond, carré, exagonal, oval.

Dessinez-le avec un trait léger, car il sera retravaillé par la suite. Le haut du visage sera un peu plus large que le bas. Oui, je sais c’est la base mais bon…

Vous pouvez commencer par un cercle que vous ajustez ensuite.

Les proportions

On coupe le visage (notre ovale) en deux en traçant une ligne horizontale au milieu, ce qui va définir le haut et le bas du visage / partie supérieure et inférieure si vous préférez.

Sur cette ligne, On sépare la partie basse à nouveau en deux. Puis on trace une ligne verticale au milieu à nouveau.

On place les éléments du visage !

  1. Les yeux : on dessine le premier œil puis le deuxième œil sur la première ligne horizontale.
  2. Les oreilles : on ajoute les oreilles sur les côtés au niveau de chaque œil. On veille à suivre l’horizontal.
  3. Le nez : on place le nez sur la ligne verticale.
  4. La bouche : on dessine la bouche au centre de la ligne verticale également.
  5. Les cheveux : on coiffe notre personnage.
  6. Le cou : pour poser la tête, c’est mieux 😉


Maintenant qu’on a notre croquis, on va pouvoir travailler notre visage pour lui donner plus de « gueule », on va faire le vrai dessin. Go pour la 2ème partie du tuto !

Je sais, vous avez un peu peur. Courage, on prend sur soi !

Le dessin

Comment dessiner un visage ?

La forme du visage.

Dans la phase croquis, on a fait ça à vue d’nez ! Maintenant, on redessine plus précisément la forme que l’on a choisi. Ici, notre ovale.

On va creuser légèrement au niveau des yeux. Si notre personnage a un grand front, on creuse un peu plus bas.

Donner du caractère au menton (le pointu donne un effet plus féminin mais aussi plus fin, alors qu’un menton rond donnera plus de douceur).

Vous pouvez ajouter un petit trait, pour faire une fossette par exemple.

Entrainez-vous à observer les visages que vous croisez et définir au premier coup d’œil la forme de son visage que vous utiliseriez pour en faire le dessin.

Avant de commencer les traits, il faut avoir en tête ce qu’on veut dessiner.

Les traits de notre visage.

Note : pour respecter la symétrie ou ne pas faire un visage trop tordu, aidez-vous en traçant des lignes horizontales et verticales.

Les yeux

On choisit les yeux en fonction de l’émotion à transmettre. Ici, on veut que notre portrait soit un peu énervé par exemple.

Donc, je commence par tracer des demi cercles et je fais un trait plus épais sur la partie supérieure pour ajouter de l’ombre à ma paupière.

J’ajoute les cils pour féminiser mon portrait. Plus ils sont longs, plus mon perso est féminin. Même si les yeux doivent se ressembler dans la forme, chaque œil peut aussi avoir sa particularité !

Si je veux je peux décaler un peu la ligne horizontale pour personnaliser mon bonhomme.

La pupille. Sur notre personnage en colère, on place les pupilles sur la partie haute de l’œil. On peut ajouter un reflet dans la direction du regard.

La position des sourcils va énormément nous aider pour donner une expression au visage.

Pour un effet énervé, mes sourcils sont penchés vers l’intérieur et forment un petit trait / pli vers l’intérieur. Plus les sourcils sont penchés, plus le personnage est énervé.  Il ne faut pas essayer de suivre une ligne, car les sourcils ne sont jamais parfaitement alignés.

Sur le même niveau, je dessine les oreilles, plus moins voyantes, décollées, petites ou grandes, c’est comme vous voulez.

Le nez

Le nez est important pour la reconnaissance, il est au milieu du visage !

Pour un nez long, on place la pointe du nez plus bas et inversement pour un nez court. Pour dessiner un nez pointu, je trace un accent circonflexe à l’envers. Pour un nez en trompette, c’est l’inverse ! Un accent circonflexe. Pour un nez rond, une parenthèse allongée.

Ces simples traits suffisent pour un tracé subtil. Mais on peut ensuite ajouter d’autres traits comme l’arête ou les narines. Certains dessinent les nez en faisant juste une ligne !

Le dessin du nez va pas mal définir la valorisation ou non du portrait. Je choisis dans mon exemple de lui faire un nez de taille moyenne, plutôt rond.

La bouche

Là encore, il y a des tonnes de manières de dessiner une bouche, qui donnent des styles très différents.

Ma méthode, c’est de dessiner les bouches fines (avec peu de lèvres) en faisant juste un trait, plus ou moins courbé selon l’expression et le sourire de la personne qu’on dessine.

On pense bien à placer la bouche au milieu du tracé vertical. Notre personnage en colère aura une bouche qui ressemble à un U à l’envers, et un peu en biais.

On peut aussi dessiner des lèvres pulpeuses en étant plus précis, avec plus de détails. Généralement la lèvre inférieure (celle du bas) est plus pulpeuse.

Des lèvres fines rendront le visage plus sévère alors que les lèvres charnues adoucissent.

Il suffit d’ouvrir la bouche en plus grand pour exprimer un vrai rire !

Les cheveux

Les cheveux entourent le visage pour lui donner un style supplémentaire que l’on peut travailler comme on veut !

Attention à respecter la forme de la tête.

On choisit où on place la raie (on imagine une ligne) et on donne plus ou moins de mouvement, en fonction de l’inclinaison de la tête et du vent 😉.

On peut ajouter des épis pour accompagner l’émotion. Ici, je choisis de dessiner des cheveux mi – longs droits puisque mon visage est droit.

Et quelques épis de colère ! On pense à « gonfler » un peu la partie qui arrive sur les épaules et à faire plus de volume du côté où il y a le plus de cheveux.

Des petites mèches volantes ajoutent un effet vivant, jusqu’à débraillé si on insiste. J’ajoute un trait par ci par là, où je veux ajouter des cheveux.

Je peux aussi faire revenir quelques mèches sous le menton, là où naturellement le cheveu peut se rendre.

Pour finir le cou est important, plus ou moins fin et long. Un long cou fin apporte de l’élégance au portrait… Mais il faut tout de même qu’il soit en cohérence avec le visage !

Le dessin

Si on veut ajouter du réalisme à notre dessin et à notre visage, de l’expression ou de l’âge à notre personnage, on va travailler les ombres, on accentue les expressions et on ajoute des traits /rides.

Comment dessiner un visage ?

Les expressions

Regardez-vous dans le miroir, mimez l’expression que vous voir sur votre dessin et voyez tout ce qui bouge sur votre visage : le nez qui par sur le côté, la tête qui se baisse, la ride du lion, les mouvements des sourcils, où se place la pupille dans votre oeil…

Choisissez en une ou deux et essayez de l’accentuer ces détails sur votre dessin. Attention, il faut rester subtil, un sourcil légèrement modifié peut changer toute l’expression !

Vous pouvez vous focalisez sur ce que vous voulez mettre en avant : un regard, par exemple.

Les ombres

On noircit les zones plus chargées comme le coin de la tête où il y a le plus de cheveux, les narines etc.

On peut aussi mettre en valeur une partie du visage en ombrageant ce qui l’entoure. Pour donner du relief, on peut aussi hachurer le fond.

Les plis

Plus on en ajoute, plus notre personnage prend de l’âge. Autour des yeux, du front et de la bouche.

Votre dessin est terminé ! N’oubliez pas de signer en bas ! Entrainez-vous à faire d’autres dessins de portraits, de visages connus ou non 😉. Y’aura plus qu’à créer le cercle des tireurs de portraits.

L’objectif ? Qu’on reconnaisse votre style de portraitiste au premier coup d’œil.

N’oubliez pas l’essentiel : être fier de soi, toujours ! Avoir essayé c’est déjà exceptionnel.

Partager l'article avec vos amis.
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Inscription à la newsletter

Recevez les bons plans de Marin et Toinette.

D'autres article du blog
Atelier faire part
Faire-part de mariage

Atelier Faire-part

Vous l’avez voulu, vous l’avez. Voici l’atelier Wedding ! Si vous voulez vous investir dans la création, voir de plus près comment ça se passe,

Lire l'article